Post navigation

Communiqués

Parc éolien à Dunkerque : il est temps de mettre terme à ce projet

Lille, le 22 janvier 2021
La ministre Barbara Pompili a reconnu récemment à la tribune de l’Assemblée Nationale, en réponse à une question du député de Dieppe Sébastien Jumel, des « erreurs » concernant le zonage du parc éolien de Dieppe-Le Tréport.
À Dunkerque, le problème est le même : le projet de parc éolien est contesté par les autorités flamandes pour son positionnement qui fait fi des routes historiques et nuit aux intérêts des ports voisins d’Ostende et Nieuport en particulier.
Amateurisme ou incompétence ?
Cette querelle sur l’emplacement du parc éolien au large de Dunkerque ne doit pas nous faire perdre de vue l’essentiel : le parc éolien prévu présente de lourds inconvénients en termes de respect de l’environnement et de restriction des zones de pêche. Il entraînera également une pollution visuelle qui risque de provoquer des nuisances pour le secteur touristique.
Sur le fond, l’éolien, énergie par définition intermittente et dépendante des aléas climatiques, n’est d’aucune utilité continue et pérenne dans la lutte contre le réchauffement climatique. En l’état actuel des choses, seule l’énergie d’origine nucléaire ne produit pas de gaz carbonique et permet à la France d’être l’un des pays les plus décarbonés du monde. Implanter un parc éolien à quelques kilomètres de la centrale nucléaire de Gravelines apparaît donc comme une hérésie.
Le débat public en cours a montré qu’il existait une très forte opposition à ce projet. Associations, collectifs, partis politiques et simples citoyens veulent être entendus.
Le groupe Rassemblement National et apparentés et les élus municipaux Dunkerquois demandent un référendum local à ce sujet.

Philippe Eymery

Président de groupe
Yohann Duval
Conseiller municipal de Dunkerque Conseiller communautaire de la CU de Dunkerque

About admin