Post navigation

Communiqués

Le Rassemblement National dit NON à la répartition des migrants en France

Lille, le 21 janvier 2021
Par le schéma national d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés 2021-2023 publié le 18 décembre 2020, le gouvernement entend répartir 2500 migrants par mois sur le territoire national Français.

Ce schéma a vocation à pérenniser l’accueil et donc l’installation en France de ces personnes qui le plus souvent détournent le droit d’asile.
Officiellement, notre région accueillera 5% de cette population, proportion qui n’évolue pas par rapport à la proportion actuelle. Mais ces chiffres sont largement sous-estimés.

Notre région a déjà suffisamment souffert des décisions favorisant l’installation des migrants. Calais, Dunkerque et leurs environs subissent depuis des décennies les désagréments de ces choix notamment l’insécurité. Nombre d’habitants se sont manifestés pour protester contre ces décisions

En cette période de crise sanitaire qui provoque une crise sociale et économique sans précédent, il est inconcevable que le gouvernement focalise ses efforts sur l’accueil de toujours plus de migrants.
La priorité nationale et le sens du Bien commun doivent revenir au centre du débat. Les Français doivent être écoutés, valorisés et aidés en priorité. Nous avons des professions qui souffrent comme les restaurateurs et les artisans. Nous avons des TPE/PME qui croulent sous les charges.
Les aides actuelles accordées par l’Etat doivent être tournées en priorité vers les habitants de la région.

Le groupe Rassemblement National et apparentés :

  • réaffirme que l’expulsion reste la solution,
  • restera attentif au processus de répartition de ces migrants.
 Philippe Eymery, Président de groupe

About admin