Post navigation

Communiqués

Démocratie confinée, démocratie confisquée : M. Bertrand persiste

Lille, le 27 janvier 2021

De nouveau, M. Bertrand impose la tenue en visioconférence de la séance plénière du 4 février et de la commission permanente du 9 février alors que les dispositions légales lui permettent de choisir la tenue en présentiel. La plupart des collectivités font le choix de siéger avec la présence physique des élus dans une configuration adaptée et permettant la présence d’un tiers des élus.

Craint-il le débat avec les élus RN ? Il est vrai qu’à chaque fois qu’il est mis en difficulté, il se lance dans l’invective. Pire, maintenant, il use de la visioconférence pour museler le débat.
Pourtant il n’hésite pas à prêter les locaux du Conseil régional à Amiens pour la tenue des séances du Conseil départemental de la Somme où les élus siègent en présentiel plusieurs jours de suite. Cela atteste que les locaux du Conseil régional sont dimensionnés pour accueillir la séance plénière à Lille et la réunion de la commission permanente à Amiens.

Nous avions déjà alerté, lors de la tenue du débat budgétaire, en décembre dernier, sur cette instrumentalisation des règles sanitaires à des fins politiciennes.

M. Bertrand a choisi de confiner la démocratie et par là même de la confisquer.
Il va de nouveau utiliser cette séance comme une énième opération de communication… Quasiment la seule chose qu’il sait faire tant son bilan est maigre.

J’ai été amené à saisir le Préfet de cet abus de pouvoir au prétexte de règles sanitaires à géométrie variable. 

About admin