Posts published on juillet 2017

Submersion migratoire : victoire politique du groupe FN-RBM

Argumentaires

Dans un voeu intitulé : «pour des solu­tions efficaces et durables au phéno­mène migratoire dans le Calaisis », le groupe Les Républicains et appa­rentés constate : « depuis quelques semaines, sur l’autoroute A16, une recrudescence des dégradations sur les camions et la réapparition des barrages sur l’autoroute causant ra­lentissements et accidents ».

Il aura fallu la mort d’un chauffeur polonais tué dans le ralentissement provoqué par un barrage enflammé, dressé par les migrants sur l’auto­route, pour que les élus Les Répu­blicains reconnaissent la réalité du chaos migratoire.

Dès janvier 2016, le groupe FN-RBM a été un lanceur d’alerte : nos voeux furent tous rejetés avec mépris. Pour M. Bertrand le sujet des migrants est une « obsession du Front national ».

Cependant pour la première fois, l’Exécutif a repris partiellement notre argumentaire. Partiellement, car les demandes exprimées par ce voeu sont de simples mesures de police et n’abordent pas le préalable politique, se libérer de Schengen et retrouver la souveraineté sur nos frontières.

Notre groupe a donc déposé un amendement demandant d’ajouter à ce voeu le retour au contrôle des frontières. Amendement rejeté par la majorité LR/UDI.

La preuve que leur démarche est d’abord une posture.

Nouvelles violences à Calais : L’immigration incontrôlée amène ses conflits

Communiqués

Lille – Le 5 juillet 2017

 

Dans la journée de samedi, une série d’affrontements a opposé des bandes armées de centaines de migrants illégaux. La zone des Dunes située près de « l’ex jungle » de Calais avait déjà été le théâtre de scènes similaires en mai dernier.

Bilan de ces échanges violents : seize hospitalisations et un pronostic vital engagé. Des situations qui nécessitent la mobilisation récurrente des personnels de santé, des pompiers et du Samu déjà suffisamment encombrés. Des conflits ethniques, à coups de bâtons et de pierres qui importés sur notre territoire troublent la tranquillité et la sécurité des habitants du Pas-de-Calais.

En dépit des effets d’annonce du ministre Collomb la semaine dernière, les autorités et les associations constatent une augmentation du nombre de clandestins errants à Calais, entre 400 et 600 selon les services qui y  voient la cause de « l’escalade de violence »

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine demande:

– Un retour des frontières au niveau national, afin de protéger les habitants,

– Que l’Etat mette fin à l’immigration incontrôlée, et rende impossible la naturalisation ou la régularisation des étrangers en situation illégale,

– La mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre,

– L’accueil des personnes déplacées dans des pays de même culture.

 

Philippe Eymery