Post navigation

Motions & voeux

Voeu déposé par le groupe Rassemblement National et apparentés Pour un même accès aux soins pour tous les habitants de la région.

Conseil régional Hauts-de-France

Picardie – Nord-Pas-de-Calais

Séance Plénière du 22 novembre 2018

 

Voeu déposé par le groupe

Rassemblement National et apparentés

Pour un même accès aux soins pour tous les habitants de la région.

 

A l’automne 2015, le candidat Bertrand promettait, dans son livre projet « Au Travail », qu’en matière d’accès à la santé  « si l’Etat ne fait pas, la Région doit prendre le relais : la santé doit devenir une priorité régionale ».  Il s’engageait : « Aucun des territoires de la nouvelle grande Région ne doit être mis de côté. Aucun habitant de la Région ne doit être oublié » (page 99).

Bientôt 3 ans ont passé depuis que M Bertrand est président du Conseil régional. Aucune délibération cadre, aucune politique régionale de santé n’ont été soumises à l’assemblée régionale.

Il semble que l’Exécutif ne soit pas en mesure de faire présenter à l’assemblée régionale le projet régional de santé par la Directrice de l’Agence Régionale de la Santé (ARS).

Pendant ce temps, la majorité présidentielle et le gouvernement détricotent notre système de santé et mettent à mal la solidarité des territoires. C’est ainsi que très récemment à l’Assemblée nationale, des députés de la majorité présidentielle ont fait adopter un amendement prévoyant que pour intervenir de manière chirurgicale, un hôpital devra franchir un seuil minimal d’opérations annuelles. Les établissements hospitaliers ne respectant pas ces quotas, ne pourront plus effectuer ces actes de chirurgie essentiels dans le traitement des cancers.

La pression est mise sur certains hôpitaux pour ne plus intervenir dans le traitement chirurgical des cancers.

Des territoires dépourvus de chirurgie cancérologique à côté d’autres bien dotés : ce serait créer un système de santé à deux vitesses.

Chaque habitant de la région doit bénéficier d’une égalité dans l’accès aux soins. Quelle sera la carte sanitaire chirurgicale du cancer ? Quels seront les services touchés ?

Les conditions sont réunies pour qu’une véritable discrimination sanitaire des territoires se mette en place. Une santé à deux vitesses s’installe dans la région Hauts-de-France.

Le Conseil régional, réuni en Séance plénière du 22 novembre 2018 :

– s’engage auprès de tous les habitants de la région à effectuer toutes les démarches auprès du gouvernement et de l’Agence Régionale de la Santé afin d’obtenir la cartographie des hôpitaux et services de chirurgie cancérologique ;

– s’engage à ce que chaque citoyen puisse bénéficier du même service de soins où qu’il se trouve sur le territoire régional ;

– demande que la Directrice de l’ARS vienne présenter le projet régional de santé devant l’assemblée régionale ;

– demande à l’Agence Régionale de Santé de revoir son projet de réorganisation des offres de soins de proximité ;

– demande au gouvernement de respecter l’égalité des soins entre tous les Français.

 

Philippe Eymery

About Rassemblement National Hauts de France