Post navigation

Motions & voeux

Le Conseil régional protège les habitants de notre région frappés par la crise migratoire

Conseil régional Hauts-de-France

Séance Plénière du 13 octobre 2016

– – – – – – – – – – –

Vœu déposé par le groupe

Front National – Rassemblement Bleu Marine

 

Le Conseil régional protège les habitants de notre région

frappés par la crise migratoire

 

L’afflux de migrants constitue un drame pour les habitants du Calaisis et du Dunkerquois. Cet afflux génère des coûts financiers exorbitants tant pour les collectivités en difficulté que pour les contribuables déjà lourdement ponctionnés. Les événements tragiques de novembre 2015 ont confirmé la présence de terroristes infiltrés parmi ces migrants clandestins.

Le laxisme des gouvernements européens encourage le sentiment d’impunité. Les agressions lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne, Hambourg, Salzbourg, Vienne, Zurich, précédemment à Stockholm, témoignent de l’ampleur et de la gravité de la situation. De telles agressions se sont déjà déroulées dans notre région. C’est un fait, l’insécurité règne à proximité des camps de migrants mais aussi dans les camps eux-mêmes. Une responsable de la mission Médecins du Monde déclarait déjà, en décembre 2014, qu’à l’intérieur de ces camps « les femmes ont toutes subi violences et abus sexuels ».

En visite à Calais le 26 septembre 2016, le président de la République a annoncé le démantèlement total de la jungle au 31 décembre de cette année. Pour que cette action de démantèlement ne se résume pas à une simple opération de communication d’un président en campagne, elle doit avoir un caractère définitif et juste.

Comme conséquence de ce démantèlement, le gouvernement a décidé de disséminer sur le territoire national environ 10.000 migrants. Ce plan irresponsable fait du Calaisis et du littoral de notre région une porte d’entrée en France des illégaux et clandestins.

Constatant les effets désastreux de l’immigration clandestine sur tous les aspects de la vie quotidienne de nos compatriotes, le Conseil régional, réuni en Séance plénière, demande :

–  le démantèlement immédiat de tout campement illégal,

–  l’expulsion de tous les clandestins entrés illégalement et ne relevant pas du droit d’asile,

–  l’arrêt de toute subvention aux associations favorisant ou encourageant la présence d’illégaux ,

–  le placement devant la Justice de tous ceux s’étant rendus coupables de ce délit,

–  la suspension des accords européens de Schengen et restauration de notre souveraineté aux frontières,

–  la mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

 

Philippe Eymery

Président

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm

One thought on “Le Conseil régional protège les habitants de notre région frappés par la crise migratoire

Comments are closed.