Post navigation

Motions & voeux

Motion déposée par le groupe Rassemblement National et apparentés Changer la politique économique du Conseil régional, une urgente nécessité.

Conseil régional Hauts-de-France

Picardie – Nord-Pas-de-Calais

Séance Plénière du 22 novembre 2018

 

Motion déposée par le groupe

Rassemblement National et apparentés

 

Changer la politique économique du Conseil régional, une urgente nécessité.

 

A l’automne 2015, le candidat Bertrand déclarait dans son livre de campagne « Au travail » (page 17) : « Le chômage dans notre grande Région ne cesse de progresser : 481 400 demandeurs d’emploi en mai 2012, 565 900 en juillet 2015, soit 84 500 demandeurs d’emploi en plus. C’est-à-dire l’équivalent de la ville de Dunkerque, ou de deux fois la ville de Compiègne… Derrière ces chiffres froids et désincarnés, il y a autant de familles dans lesquelles ce n’est pas une fiche de paie que l’on reçoit à la fin du mois mais une allocation chômage, forcément moins élevée qu’avant. Et dans ces familles, on se demande quand on verra la fin du tunnel et le retour vers l’emploi ».

Le 4 janvier 2016, lors de son investiture, M Bertrand, Président du Conseil régional, annonçait le lancement de Proch’Emploi, en concurrence de Pôle Emploi.

Le 28 janvier 2016, l’Exécutif faisait adopter une délibération sur les allégements de charges. Le groupe FN-RBM alertait  et s’abstenait sur cette mesure plus ou moins cosmétique.

Le 1er février 2018, l’Exécutif prenait acte de l’inefficacité de cet allégement de charges confirmant ainsi la pertinence des réserves exprimées par le groupe FN RBM dès la présentation de cette mesure : celle-ci était abandonnée.

Le 30 octobre 2018 et pour 3 trimestres consécutifs, la barre symbolique des 600 000 demandeurs d’emploi a été  franchie. Ce sont donc 26 310 demandeurs d’emploi supplémentaires depuis janvier 2016.

Les chiffres de création d’emploi dans le privé (selon l’URSSAF Picardie) mettent en évidence une création d’emplois en région moindre qu’au niveau national : sur un an, la région a créé au total 17 850 postes, soit une hausse de +1,3 %, alors qu’au niveau national celle-ci a été de +1,7 %.

Enfin, une récente étude de l’Insee (Conjoncture Hauts-de-France N°13-mai 2018) révèle de surcroît une augmentation de 12 300 personnes entre 2016 et 2017 pour la catégorie demandeurs d’emploi de plus d’un an.

Hélas notre région s’enfonce  structurellement dans la précarité.

Hélas notre région régresse  sur le plan de l’emploi.

Hélas notre région est la région métropolitaine où la part des demandeurs d’emploi de plus d’un an est la plus élevée.

Ces faits signent l’échec des mesures prises depuis janvier 2016 par l’Exécutif en faveur du développement économique et de l’emploi en région.

Le Conseil régional, réuni en Séance plénière du 22 novembre 2018 :

– prend acte de l’échec global de la politique économique engagée depuis janvier 2016 ;

– décide de procéder à un audit des politiques existantes et autant que nécessaire de réorienter les mesures en faveur du développement économique d’ici au 1er janvier 2019 ;

– décide sans délai de suspendre les aides aux entreprises qui ne sont pas assorties d’un engagement en retour en terme d’emplois ;

– demande que Finorpa-Financement et Picardie-Investissement soient enfin rapidement renforcés et coordonnés pour que le Conseil régional dispose d’outils efficaces pour le financement des entreprises en difficulté mais vitales.

 

                                                           Philippe Eymery

About Rassemblement National Hauts de France