Post navigation

Motions & voeux

Pour un patriotisme économique régional

Conseil régional Hauts-de-France

Séance Plénière du 13 octobre 2016

 Motion déposée par le groupe

Front National – Rassemblement Bleu Marine

Pour un patriotisme économique régional

  

L’économie régionale et ses acteurs passent toujours et encore de mauvais moments.

Nous perdons encore des emplois. Nombre de nos établissements industriels sont affaiblis par la guerre économique : guerre des monnaies, guerre des productions excédentaires, dumping social, guerre des matières premières et des productions agricoles. Les chiffres du chômage au 31 août attestent de cette dure réalité.

Dans l’économie mondialisée,  nos entrepreneurs se débattent tant bien que mal. Il est vital de réagir et les accompagner. Les entreprises manquent de capitaux pour se moderniser et se développer, malgré les efforts encore insuffisants en capital-développement. Il manque en France une fiscalité adaptée sur les successions pour préserver l’outil de travail.

Les ministres passent. La tendance est toujours la même : nous perdons nos fleurons industriels.

Cet été, une entreprise régionale stratégique, fournisseur du secteur hospitalier et de la santé, le Laboratoire ANIOS, est passée sous giron américain sans qu’aucun responsable politique régional ou national ne tire la sonnette d’alarme.

Contrairement à certains politiques qui pensent que le marché a toujours raison, et qu’il peut tout corriger, soyons partisans d’un patriotisme économique et de l’interventionnisme lorsque c’est nécessaire.

L’important c’est de produire sur notre territoire. Toyota fabriquant en France est préférable à Renault installant sa dernière usine à Tanger. Ce qui est important, c’est de produire en France.

Alstom, Vallourec, Pentair et nos entreprises régionales aux grands savoir-faire sont des joyaux à défendre bec et ongles.

Le Conseil Régional, réuni en Séance Plénière, s’engage :

– à promouvoir le patriotisme économique régional en mettant en œuvre toutes les clauses sociales et environnementales nécessaires à la défense de l’emploi et de l’outil de travail dans notre région

– pour permettre aux entrepreneurs régionaux de trouver des financements adaptés à leurs stratégies de développement

– à demander à l’État de réviser sa législation sur la transmission d’entreprise et permettre de trouver le plus souvent possible des solutions nationales de reprise ou de relance d’activité.

 

Philippe Eymery

Président

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm