Post navigation

Motions & voeux

Pour que la santé ne soit pas l’oubliée des oubliés

Conseil régional Hauts-de-France

Picardie – Nord-Pas-de-Calais

Séance Plénière des 13 et 14 décembre 2016

Motion déposée par le groupe

Front National – Rassemblement Bleu Marine

 Pour que la santé ne soit pas l’oubliée des oubliés.

L’état de santé dans la région Hauts-de-France est déplorable ainsi qu’en attestent les indicateurs régionaux. Notre région est la plus impactée de France métropolitaine pour les maladies cardio-vasculaires (cardiopathies ischémiques, AVC et maladies veineuses), le diabète qui ravage notre région d’une épidémie silencieuse mais galopante, les insuffisances rénales chroniques terminales conduisant à la dialyse, l’exacerbation des broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO), la maladie mentale (troisième région qui compte le plus de suicide/habitants).

La conséquence principale est dans notre région l’espérance de vie la plus faible de France, avec 3 à 4 ans de moins que la moyenne nationale (source INSEE en 2014).

Pour la  majorité de ces maladies, les causes sont liées à des facteurs sociaux et environnementaux : chômage, précarité, pauvreté, mauvaise hygiène de vie, sédentarité, obésité, addictologies (tabac, alcool et drogues), pollution atmosphérique. Les nombreux déserts médicaux empirent la situation ; c’est ainsi que  l’ancienne région Picardie est la plus sous-dotée de France avec 237 médecins/100.000 habitants contre 306 au niveau national.

La création des Groupements Hospitaliers de Territoires, nés de la dernière réforme, va aggraver la fracture sanitaire. Elle entraînera une médecine à plusieurs vitesses.

Les compétences du Conseil régional se limitent à la promotion et à la prévention de la santé. Les moyens dédiés à la santé pour améliorer la prévention et l’accompagnement des maladies métaboliques sont prioritaires.

Le Conseil régional, réuni en séance plénière les 13 et 14 décembre 2016 :

–  constate l’état déplorable des moyens de prévention et de soin, ainsi que des statistiques sanitaires de la région,

– décide d’utiliser les médias régionaux pour sensibiliser les habitants au diabète, aux maladies cardio-vasculaires, à l’obésité et aux addictologies entre autre,

– fait de la lutte contre le diabète et les maladies cardio-vasculaires une priorité affichée de la Région.

 

Philippe Eymery

Président

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm