Post navigation

Communiqués

Une exonération temporaire pour permettre la rénovation thermique du logement minier.

Lille, le 20 avril 2018.

A l’initiative des administrateurs Front National d’Epinorpa (Etablissement Public de gestion immobilière du Nord-Pas-de-Calais), une motion a été adoptée demandant à l’Etat que Maisons et Cités (SA d’HLM financée par Epinorpa) soit exonérée pendant 10 ans des charges imposées par la loi de Finances 2018.

La baisse des loyers de 5 euros par mois et le passage de la TVA de 5,5% A 10% constituent pour le bailleur social Maisons et Cités une charge supplémentaire de 23 millions d’euros. Cette charge bouleverse le modèle économique de Maisons et Cités et lui enlève la trésorerie nécessaire pour mener à bien la rénovation thermique des logements.

L’Etat envoie donc deux signaux contraires : l’engagement pour le renouveau du Bassin minier, signal positif, et cette charge supplémentaire qui prive Maisons et Cités des moyens de réaliser la rénovation que les locataires attendent depuis tant d’années.

A l’image de l’exonération votée sous le nom de « zone franche » pour les entreprises, les administrateurs Front National ont recueilli l’accord de la majorité de leurs collègues pour obtenir de l’Etat une exonération temporaire de 10 ans, le temps nécessaire pour la rénovation énergétique des 20 000 logements considérés aujourd’hui comme des passoires thermiques.

C’est une bataille importante gagnée pour les habitants du bassin minier concernés, mais les élus Front National poursuivront leurs efforts pour défendre au mieux les locataires.

 

Philippe Eymery, président de groupe, Aurélia Beigneux conseillère départementale, et Audrey Havez conseillère régionale, administrateurs EPINORPA.

About Rassemblement National Hauts de France