Post navigation

Communiqués

UMP et PS gouvernent sans prévoir: l’exemple de Tioxide à Calais

Lille – Le 23 mars 2017

Régulièrement, inlassablement, Commission Permanente après Commission Permanente, Séance Plénière après Séance Plénière, le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine demande que, lorsqu’une délibération porte sur une subvention accordée à une entreprise,  celle-ci soit requalifiée en avance remboursable.

Demandes systématiquement rejetées par la majorité LR / UDI du Conseil régional.

Ainsi, l’usine Tioxide de Calais a bénéficié en 2015 d’une subvention de 12 millions d’euros accordée par la précédente majorité socialiste du Conseil régional.

Le 17 mars dernier, le Groupe américain Huntsman, confirmait la fermeture du site Tioxide. (Voix du Nord 22 mars 2017)

La précédente majorité socialiste n’avait prévu aucune clause de remboursement en cas de défaillance du Groupe Huntsman.

Bertrand, au nom du Conseil régional, réclame aujourd’hui le remboursement des 12 millions d’aide versées.

Le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine réaffirme la position qui est inflexiblement la sienne : accorder aux entreprises des avances remboursables et non des subventions.

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm