Post navigation

Communiqués

Travailleurs détachés au Terminal méthanier de Dunkerque : complicité et scandale d’Etat !

Les fonctionnaires des services de l’Etat (PAF, URSSAF …) enquêtent sur le deuxième plus grand chantier de France. Enfin, car c’est depuis 2012 que le Front National alerte et dénonce le dumping social et la fraude aux travailleurs détachés sur ce chantier du terminal.

Alors que le chantier se termine et qu’il y a eu plus de 8 millions d’heures de travail effectuées (équivalent à 5 000 temps pleins sur une année), les services de l’Etat semblent enfin prendre conscience de ce qui était connu et su de tous localement. Le plus grave c’est que la société Dunkerque LNG est une filiale d’EDF, entreprise publique. C’est donc bien une complicité d’Etat au plus haut niveau que de recourir en masse à la pratique d’employer des travailleurs détachés.
Le 7 juillet dernier Bouygues TP, pour le chantier de l’EPR de Flamanville, a été condamné à 25 000 € d’amende pour avoir recouru aux services de sociétés pratiquant le travail dissimulé de 460 salariés polonais. Soit tout juste une amende dérisoire  de 55 € par salarié, alors que pour l’URSSAF le manque à gagner se chiffre en plusieurs millions d’euros.

 

Le Front National demande :

– l’abrogation de la directive européenne sur les travailleurs détachés

– que les entreprises qui sont reconnues coupable de fraude, soient interdites de répondre aux appels d’offres des marchés publics

– que les maîtres d’ouvrages, en particulier publics, soient lourdement condamnés.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin