Post navigation

Communiqués

Travail détaché : l’urgente nécessité du patriotisme économique du Conseil régional

Le 23 novembre 2016

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Conseil régional Hauts de France

 

Terminal méthanier de Dunkerque, entreprises de bâtiments mais aussi de transports, construction et réparation navale, le travail détaché, consentement français à une directive européenne fait apparaître de jour en jour ses ravages sur l’emploi régional et engendrent de plus en plus des difficultés à nos entreprises, souvent P.M.E.-P.M.I. , incapables de lutter.

On estime sur tout le pays à 300 000 travailleurs les emplois perdus et à près de 4 milliards la perte de recette pour les organismes de sécurité sociale et caisses de retraite. Constat accablant.

Mais face à ce constat, il ne suffit pas d’attendre ou de consentir des accommodements à un texte tueur d’emplois et d’entreprises.

Le Conseil régional Hauts de France accompagne de grands chantiers : Calais-Port 2015, demain si les financements sont trouvés : le Canal Seine Nord Europe. D’autres travaux d’infrastructure suivront aussi au Port de Boulogne, et au Port de Dunkerque notamment.

Contre le travail détaché, la seule solution est une démarche de patriotisme économique intelligent ; ancrage de l’emploi régional et formation soutenue sur les métiers porteurs. Ce sont les justes contreparties des entreprises à un effort financier du Conseil régional.

Le Groupe Front National-R.B.M. demande par amendement à chaque délibération de conditionner les aides aux entreprises par un respect des clauses environnementales d’empreintes carbones les plus basses, ainsi qu’une application stricte des normes sociales (droit du travail, de sécurité sociale et convention collective), à une politique de formation et montée en compétences. On ne peut à la fois laisser s’installer le travail détaché et vouloir mettre la Région au travail !

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm