Post navigation

Communiqués

Transport ferroviaire : le calvaire des usagers doit cesser sans délai !

Notre groupe demande depuis plusieurs mois la remise à plat de la convention TER signée par l’Exécutif régional.

Les manœuvres et tentatives de pallier au mécontentement des voyageurs sont vaines. La nouvelle grille horaire mise en place depuis le 15 décembre a des conséquences graves pour la vie quotidienne des habitants:

  • suppression de correspondances,
  • baisse du nombre d’aller / retours vers les principales villes de la région,
  • retard pour parvenir sur son lieu de travail,
  • obligation de partir plus tôt pour les élèves se rendant aux lycées. 

La majorité des secteurs géographiques est concernée:

  • Les usagers de la gare du Poirier déplorent notamment le manque de trains directs en direction de Lille et la correspondance quasi obligatoire à Valenciennes, 
  • 17 trains en moins par jour avec des TER, toujours ceux de Templeuve-en-Pévèle, souvent en retard, 
  • la galère sur les TERGV vers la côte,
  • la baisse des dessertes TER d’Avion, Sallaumines et Méricourt, 
  • le calvaire des usagers du TER de Dunkerque vers Lille : annulations surprises, retards, trains surchargés, absence de chauffage. 

Les grèves de la fin d’année 2019 ne peuvent constituer un prétexte commode pour exonérer le Conseil régional de sa responsabilité dans la signature de cette convention mal négociée 

Le calvaire des usagers n’a que trop duré depuis décembre. Il doit cesser sans délai. 

Il est urgent pour le Conseil régional de renégocier cette convention et de remettre en place les comités de ligne supprimés durant ce mandat. 

Adrien Nave, chef de file – commission transports 

Philippe Eymery, président de groupe

About admin