Post navigation

Communiqués

TIM : passer des paroles aux actes.

Lille, le 4 mai 2018.

 

Nous avons été alertés sur la menace qui pèse sur l’avenir de TIM du fait que les engagements tant de l’Etat que du Conseil régional ne sont pas tenus. Or ces engagements ont été une des conditions de l’acceptation par le Tribunal de Commerce de l’offre de reprise par M. Filipov en  juillet 2017.

Nous apprenons que de nouvelles promesses ont été faites à l’intersyndicale ce 3 mai 2018 par l’exécutif du Conseil régional. La date du 10 mai est donnée comme date butoir pour dénouer le versement de l’aide du Conseil régional.

Les élus Front National du territoire, Philippe EYMERY et Adrien NAVE, restent mobilisés et vigilants afin que cette nouvelle promesse soit effectivement tenue.

Nous attendons que l’Etat tienne également ses engagements et nous donne l’assurance de ne pas favoriser en sous-main la reprise de TIM par un de ses concurrents, l’entreprise Buisard basée à Sablé-sur-Sarthe.

C’est pourquoi nous maintenons nos démarches auprès du Sous-Préfet de Dunkerque et du Président du Conseil régional tant que les conditions de la pérennité de TIM ne sont pas réunies.

 

Philippe Eymery, président de groupe.

About fn-rbm