Post navigation

Communiqués

Thalys abandonne Lille : Pepy et l’internationalisation en cause.

Lille, le 5 mars 2018.

Thalys a décidé qu’elle ne desservira plus Amsterdam depuis Lille. Le consortium international ferroviaire, qui regroupe les opérateurs SNCF, SNCB et la DB, considère qu’elle ne remplit pas assez ses quatre trains quotidiens au départ de Lille-Europe.

Cette décision confirme que le PDG de la SNCF, Monsieur Pepy, ne sait pas convaincre et se convaincre que le transport ferroviaire a une mission de service public à l’intérieur comme à l’extérieur du territoire national.

Mettre les hommes en liaison les uns les autres s’applique à la SNCF comme à Orange et il serait stupide de dire que l’on supprime l’appel téléphonique pour les Pays-Bas au prétexte que peu de clients régionaux y téléphonent. Certes, Thalys est un opérateur privé mais il n’est pas hors-sol.

Il faut donc analyser ce qui pêche dans cette commercialisation ratée et voir comment faire mieux.

Pour le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine, cette situation est aussi révélatrice d’une réalité qui a du mal à être partagée : l’internationalisation de la métropole et de la région sont encore mirage et chimère.

Au Conseil régional, le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine soulève régulièrement cette réalité.

La maire de Lille Madame Aubry, le président de la MEL (Métropole européenne de Lille) Monsieur Castelain et le président des Hauts de France Monsieur Bertrand plastronnent sur la capitale « culturelle », sur les agences  post-Brexit, sur les programmes universitaires Idex, notre niveau de recherche et de technologie ou autres… mais nous avons toujours des chiffres régionaux du commerce extérieur très négatifs.

Cependant, nous déversons des subventions sans cesse  sur des programmes dans les chambres de commerce sans  voir réellement d’amélioration de nos ambitions commerciales extérieures.

Où sont ces patrons et cadres, grands commerçants à l’export ?

Pour le Groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine, l’affaire du Thalys doit être l’occasion d’une réflexion sur le bon dimensionnement de notre mobilité et d’apprécier de façon réaliste nos forces et nos faiblesses pour progresser.

 

Philippe Eymery, president de groupe.

About fn-rbm

One thought on “Thalys abandonne Lille : Pepy et l’internationalisation en cause.

Comments are closed.