Post navigation

Communiqués

Soutien aux salariés de Whirlpool et Prima : le Front National présent !

Lille – Le 5 février 2017

Le groupe américain Whirlpool prévoit de délocaliser son usine d’Amiens en Pologne à échéance 2018. Ce site d’Amiens emploie 280 salariés et 250 intérimaires qui sont aujourd’hui menacés, sans compter les 56 salariés de Prima France sous traitant de Whirpool.

Le 4 février 2017 s’est tenue à Amiens la première mobilisation pour dénoncer cette fermeture.

Chantal Lemaire et Yves Dupille, élus Front National au Conseil régional et Marie-Claire Bouvet, conseillère municipale d’Amiens ont participé à cette manifestation de soutien aux côtés des salariés de Whirlpool et Prima.

Des salariés inquiets qui ne sont pas convaincus des effets d’annonces de l’Etat et des promesses de ré-industrialisation de Monsieur Bertrand ou de Madame Fouré. Si une nouvelle activité s’installe cela ne garantit en rien la réembauche des mêmes employés. La moyenne d’âge des salariés étant élevée, leur reconversion relève de l’utopie et de la langue de bois.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine demande:

  • La mise en place d’une réelle politique de protection en faveur des salariés de Whirlpool et Prima.

  • Une réorganisation économique de fond tant au niveau de l’Etat que de l’Union Européenne dont les règles sont la cause directe des délocalisations des entreprises installées en France.

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm