Post navigation

Communiqués

Soutien aux maires opposés à l’hébergement imposé des migrants

Lille – Le 31 juillet 2017

Face au diktat des associations immigrationnistes, des élus locaux résistent. Les maires de Longuenesse et Saint Martin-lez-Tatinghem ont demandé au préfet le démantèlement d’un camp illégal et la réorientation de ses occupants vers les CAO (centre d’accueil et d’orientation). En réaction, les associations pro-migrants exigent des élus locaux qu’ils mettent en place des solutions d’hébergement durables au niveau local, à la charge bien évidemment des administrés.

Que ces camps deviennent des zones de non-droit mises en coupe réglées par les mafias de passeurs et puissent être incendiés lors d’affrontement communautaires comme ce fut le cas à Grande-Synthe, cela n’a aucune importance pour ces activistes pro-immigrations! Ils s’obstinent dans cette voie au mépris de la dignité et de la sécurité des migrants et des Français. Face au problème de l’immigration illégale, la solution ne peut-être locale, mais nationale !

Le groupe FN-RBM soutient les maires de l’Audomarois dans leur résistance face aux camps illégaux imposés et gérés par les associations pro-migrants, et demande la restauration de nos frontières nationales.

 

 Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm