Post navigation

Communiqués

Pour soulager Calais, le gouvernement livre la France à l’immigration illégale

Le 15.09.2016

Ce que le Front National annonçait depuis des mois, est entrain de se réaliser.

Le Figaro du 13 Septembre révèle le plan de M. Cazeneuve pour démanteler la jungle de Calais : organiser des départs volontaires vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO) dans toute la France.

Ce n’est que la communication médiatique d’une politique mise en oeuvre depuis l’automne 2015. On se souvient des migrants du camp de Téteghem transportés à Morbecque et aussitôt revenus sur le Littoral.

Ainsi, Calais devient officiellement la porte d’entrée en France de l’immigration de masse.

Alors que la France comptait 3,5 millions de mal-logés et 10 millions de personnes en situation de fragilité par rapport au logement début 2015 (Le Nouvel Observateur du 3 février 2015), l’Etat  trouve les moyens financiers d’accueillir des clandestins entrés illégalement sur le territoire national dans des centres aménagés, de leur offrir gîte et couvert et bien davantage encore.

Comment les millions de candidats à l’immigration économique du tiers-Monde pourraient-ils ne pas interpréter cette décision comme une invitation à venir s’installer en France ?

Véritablement, le gouvernement vient d’ouvrir les vannes d’une pompe aspirante pour l’immigration dont les Français n’ont pas fini de payer les conséquences.

Les problèmes de Calais sont ainsi imposés à tous sur l’ensemble du Pays. et ne seront pas pour autant résolus sur le Calaisis.

Le groupe FN-RBM au Conseil régional Picardie – Nord Pas de Calais réitèrent ses demandes:
–  démantèlement immédiat de tous les camps illégaux

–  inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins

–  suspension des accords européens de Schengen et la restauration de notre souveraineté aux frontières

–  mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

Philippe Eymery,  Président du groupe Front National –

Rassemblement Bleu Marine au conseil Régional

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm