Post navigation

Communiqués

Scandale SAFFIA : le Front National a tiré le premier la sonnette d’alarme !

Lille, le 27 mars 2018.

Les responsables de l’association SAFFIA (Solidarité avec les femmes et familles d’ici et d’ailleurs) basée à Lille-Fives sont accusés d’avoir détourné 590 000 euros de subventions publiques entre 2010 et 2014. TRACFIN (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) a pu déterminer que cet argent avait servi à l’achat d’un appartement à Roubaix au bénéfice de la directrice, ainsi qu’au réglement de son salaire somptuaire de 7000 à 8000 euros mensuels. Les dirigeants de cette pseudo-association humanitaire ont pu s’enrichir sur le dos des contribuables grâce à la politique de guichet ouvert appliquée par les collectivités, dans ce cas précis la Ville de Lille, le Conseil départemental du Nord et le conseil régional Nord-Pas-de-Calais.

Le parti socialiste et les Républicains/UMP, par laxisme et clientélisme, ont toujours fermé les yeux sur le fonctionnement de ces machines à détourner les subventions publiques. Au conseil régional, dès le début de la mandature 2010-2015, seul le groupe Front National s’opposait aux subventions au bénéfice de l’association SAFFIA. Cette affaire démontre que seule une politique de contrôle strict des associations bénéficiaires de subventions publiques est en mesure de veiller aux intérêts des habitants de la région.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine rappelle que l’exécutif du conseil régional doit prendre au plus vite toutes les mesures nécessaires pour qu’un tel scandale ne puisse se reproduire et faire sienne notre devise: “chaque euro dépensé doit être un euro utile pour les habitants”.*

*Extrait du projet de campagne 2015 de Marine Le Pen: “Une Région fière et enracinée”

 

 

Philippe Eymery, president de groupe.

About fn-rbm

One thought on “Scandale SAFFIA : le Front National a tiré le premier la sonnette d’alarme !

Comments are closed.