Post navigation

Communiqués

Réductions budgétaires : la lutte contre le chaos migratoire n’est pas une priorité pour le gouvernement.

 Lille – Le 12 juillet 2017

Le 10 juillet, dans une interview accordée au Parisien-Aujourd’hui en France, le ministre de l’Action et des Comptes publics, M. Darmanin, a révélé le plan du gouvernement pour économiser 4,5 milliards d’euros sur le budget 2017. Darmanin explique qu’il a demandé au ministère de l’Intérieur de réduire de 526 millions d’euros ses dépenses de fonctionnement.

Les moyens, déjà maigres, mis en oeuvre par le gouvernement pour lutter contre le chaos migratoire risquent d’être amputés. Il ne faut donc pas s’attendre à voir la situation s’améliorer dans les Hauts-de-France, région particulièrement touchée par cette crise humanitaire.

Les chauffeurs routiers vont-ils devoir s’habituer à voir leur chemin obstrué par des barrages sauvages sur l’autoroute A16 ? Les affrontements opposant des bandes de migrants armés vont-ils se normaliser aux alentours de Calais ? Combien de drames humains la crise migratoire devra-t-elle encore provoquer pour que le gouvernement prenne de véritables mesures politiques ?

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine demande que les ministères régaliens (justice, armées) soient préservés, car la sécurité est la première de nos libertés. Les habitants de notre région et en particulier ceux de la côte d’Opale ont besoin de voir leur sécurité assurée.

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm