Post navigation

Communiqués

Réaction à la difficulté d’ALTIFORT pour sauver ASCOVAL : Repartir encore et revoir la méthode

Lille, le 22 février 2019.

Selon le journal Le Figaro, ALTIFORT repreneur putatif d’ASCOVAL à Saint-Saulve n’est pas en mesure de reprendre les actifs, l’activité, et les salariés d’ASCOVAL.

C’est une triste nouvelle pour les salariés, les compétences et le savoir-faire du Valenciennois.

Les élus du groupe Rassemblement national et apparentés au Conseil régional Hauts de France partagent l’inquiétude des salariés d’ASCOVAL. Il faut tirer la première leçon de cet obstacle qui surgit de nouveau et cependant garder le cap.  Cette mauvaise nouvelle pose la question de la méthode BERTRAND.

Les dossiers économiques ne se traitent pas au coup de menton politique, à l’injonction ou encore au rapport de force, par médias interposés. La médiatisation exagérée nuit au résultat et crée des phénomènes de réaction ou d’anticipation contraires et nuisibles au dossier traité. En matière de financement, c’est dans la discrétion et non dans l’excitation médiatique que des solutions pérennes peuvent être trouvées.

Le Groupe Rassemblement National et apparentés a pris ses responsabilités au Conseil régional pour voter le prêt destiné au repreneur. Il a aussi souhaité, par amendement, accompagner les sous-traitants oubliés dans la convention.

Il fera tout pour qu’une solution solide soit trouvée pour conforter l’emploi des 280 salariés en s’écartant de la méthode Bertrand.

Philippe Eymery, président de groupe.

About Rassemblement National Hauts de France