Post navigation

Communiqués

La préfète du Pas de Calais doit démissionner après ses propos sur les incendies qui ont ravagé la Jungle de Calais

Le 27 octobre 2016

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Conseil régional Hauts de France

 

Aux journalistes la questionnant hier sur les dizaines d’incendies volontaires qui ont ravagé la Jungle de Calais en cours de démantèlement, la préfète du Pas de Calais, Mme Buccio, a tranquillement répondu qu’il s’agissait de «traditions de la population migrante de détruire leur habitat avant de partir ». Elle enfonce le clou en ajoutant que les « chefs de communauté nous avaient dit: « Quand on s’en va, on nettoie en mettant le feu ».

Non seulement les autorités étaient au courant de ce qu’il allait se passer, mais ils ont en plus laissé faire, invoquant des traditions communautaires. La préfète du Pas de Calais, représentante de la République, a donc fait preuve d’une naïveté et d’un laxisme absolus devant des provocations criminelles déguisées. Ce laxisme d’Etat tend à reléguer la loi républicaine après la loi communautaire, et envoie un message fort d’impunité aux personnes en situation irrégulière qui piétinent et se moquent de nos règles et nos valeurs. Maintenant que ces migrants sont hébergés dans des centres d’accueil, que va-t-il advenir de ces structures lorsque leurs occupants partiront ?

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine demande la démission immédiate de Mme Buccio. Seules les  mesures suivantes permettront d’apporter une solution durable :

–  démantèlement immédiat de tous les camps illégaux

–  inversion de la politique migratoire et expulsion des clandestins

–  suspension des accords européens de Schengen et  restauration de notre souveraineté aux frontières

–  mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre

–  accueil des personnes déplacées dans des pays de même culture

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm