Post navigation

Communiqués

Les pêcheurs à pied du Crotoy : Les premiers oubliés des « Hauts de France » ?

La pêche aux coques est une pêche traditionnelle de la Baie de Somme qui fait vivre des dizaines de familles locales qui souvent perpétuent le métier de père en fils.

Pour la troisième année consécutive, cette pêche a été fermée avant la fin de la saison soit disant pour des raisons liées à l’état des gisements de coques. Cette année la fermeture a été annoncée au bout de seulement 6 semaines.

Depuis 3 ans les pêcheurs subissent des fermetures anticipées de cette activité et ils ont épuisé leurs économies pour faire vivre leurs familles et pour régler les appels de cotisations de la MSA qui continuent à arriver, même quand ils sont obligés par la loi de cesser pendant des mois leur travail.

Ils n’en peuvent plus.

Le 8 février, l’un d’eux a adressé un courrier désespéré au nouveau Président de Région pour demander d’une part de débloquer un fonds de soutien d’urgence pour venir en aide aux familles crotteloises lourdement affectées et qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins et d’autre part pour organiser une table ronde avec les Affaires Maritimes et la Mairie du Crotoy pour remettre à plat les réglementations et les conditions relatives à cette pêche.

Il reste sans nouvelles. Est-ce que le Crotoy est trop éloigné de Lille pour qu’on s’y intéresse ?
Le Front National dénonce le mutisme du Président du Conseil Régional devant la souffrance des pêcheurs à pieds et de leurs familles et exige qu’il tienne ses promesses de campagne. Le Front National demande que Monsieur Xavier Bertrand se saisisse sans tarder de ce dossier et débloque, comme il l’a fait pour le secteur agricole, un fond de soutien pour venir en aide à cette profession emblématique de la Baie de Somme.

 

Communiqué de presse de Patricia Chagnon, conseillère régionale du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin