Post navigation

Communiqués

Monsieur Bertrand, le sans-papier refoulé

Communiqué de presse de Philippe Eymery, Président du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Le 17 mai 2016

« On est toujours puni par là où on a péché » affirme l’adage populaire.

Monsieur Bertrand, l’homme qui se croit au-dessus des lois, vient d’en faire l’amère expérience à ses dépens.

Désireux de se rendre en Angleterre en tant que copilote d’un chauffeur routier et d’éprouver ainsi par lui-même les désagréments et difficultés rencontrés par la profession soumise depuis des mois aux assauts répétés des migrants, Monsieur Bertrand s’est vu interdire le passage, les services de la douane anglaise refusant de laisser entrer… un clandestin sans-papiers. Ce dernier avait négligé de s’en munir, habitué qu’il est à bénéficier des passe-droits et de la complaisance à son égard du gouvernement socialiste.

Ni sa fonction de président d’une des plus importantes régions de France, ni son, passé d’ancien ministre n’ont pourtant réussi à impressionner les serviteurs de sa gracieuse majesté.

Il est heureux et réconfortant de constater qu’il existe encore des hommes d’honneur et de devoir soumis au seul principe de respect de la loi pour tous.

Le préfet de Région, représentant de l’Etat et garant de la loi, ferait bien d’e s’en inspirer, lui qui fait preuve d’une complaisance coupable à l’égard des manquements à la loi dont s’est rendu responsable à maintes reprises le Président de Région dans sa conduite des affaires régionales, tout particulièrement au regard des droits de l’opposition maltraitée et niée.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine désireux d’assumer pleinement la mission que lui ont confiée les électeurs de notre Région par un travail d’opposition rigoureux et constructif appelle Monsieur Bertrand, Président de l’Exécutif régional au respect de la loi à son égard. En maltraitant l’opposition régionale c’est finalement la démocratie qui est atteinte.

En permettant à l’opposition de jouer pleinement son rôle, Monsieur Bertrand s’honorerait et montrerait le respect qui doit être accordé au million de voix qui s’est porté sur la liste conduite par Marine Le Pen lors des dernières élections régionales.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm