Post navigation

Communiqués

Des « mineurs isolés » continuent de s’entretuer dans la « jungle » de Calais : demain près de chez vous !

Le 3 novembre 2016

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Conseil régional Hauts de France

A la veille de leur évacuation par bus en tant que derniers occupants de la « Jungle » de Calais, une partie des 1500 « mineurs isolés » s’est affrontée violemment : Chrétiens contre Musulmans. Ces heurts communautaires et crapuleux sont les mêmes qui pourrissent la vie des habitants et commerçants de la rue Jules-Guesde à Lille. Beaucoup de ces étrangers en situation irrégulière, mineurs et majeurs, vivent de trafics en tout genre et commettent agressions ultra-violentes et viols. Au sein des camps illégaux, une ONG a constaté avec effroi que toutes les femmes avaient subi des agressions sexuelles.

Ces délinquants, organisés en bandes, obtiennent sur simple déclaration d’âge le statut de « mineur isolé » et bénéficient d’un traitement particulièrement indulgent de la part des autorités. En effet, quand ils sont interpellés par la police, la justice les relâche le plus souvent et très peu sont incarcérés.

Leur dispersion dans des centres d’accueil de nos villes et campagnes va tout simplement leur permettre de continuer leurs exactions en toute impunité sur tout le territoire français.

Face à la menace de ces soi-disant « mineurs isolés », parfois véritables délinquants organisés, le groupe FN RBM demande aux autorités la mise en œuvre des mesures suivantes :

 –  démantèlement immédiat de tous les camps illégaux

–  inversion de la politique migratoire et expulsion des clandestins

–  suspension des accords européens de Schengen et  restauration de notre souveraineté aux frontières

–  mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre

–  accueil des personnes déplacées dans des pays de même culture

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm