Post navigation

Communiqués

Migrants à Grande-Synthe : la prochaine étape c’est l’attaque des camions.

Le déplacement des migrants de Grande-Synthe du camp du Basroch au camp de la Linière vient tout juste de se terminer qu’on constate déjà une forte présence des migrants le long des voies de l’autoroute A16.

Ce nouveau camp est placé à proximité de l’autoroute, d’une ligne de chemin de fer, des zones portuaires et d’une aire d’autoroute. L’endroit idéal pour voir prospérer les réseaux de passeurs. Non seulement ce camp va favoriser la traite d’êtres humains, mais il va surtout voir l’émergence d’une nouvelle zone de tensions sur la Côte d’Opale.

Nous avons tous en tête les assauts organisés, à Calais, par les migrants contre les poids lourds pour tenter de pénétrer à l’intérieur. Pour quelles raisons ces scènes ne se produiraient-elles pas ici ? Les conséquences seraient désastreuses pour la sécurité des automobilistes.

Le Front National demande le démantèlement immédiat de ce nouveau camp et l’expulsion définitive des migrants qui se trouvent à l’intérieur. La seule solution viable pour ces personnes et pour les états de l’Europe est la mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays d’origine des migrants.

 

Communiqué de presse de Philippe Eymery et Adrien Nave, conseillers régionaux du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin