Post navigation

Communiqués

Masques promis par le Conseil régional : entre déception et confusion

Le 16 avril, dans la Voix du Nord, M. Bertrand était très clair : « Pour que la vie puisse recommencer, il faut que chacun puisse se sentir protégé ». Pour ce faire la collectivité passe commande de six millions de masques, afin que « chaque habitant soit sûr d’avoir au moins un masque réutilisable le 11 mai. Je veux que personne ne se sente empêché de sortir alors qu’il le pourrait. »

Mais peu de temps après, nous pressentions que ce délai ne pouvait être tenu.
Nous avons envoyé une lettre à M. Bertrand avec des questions précises :
– Combien de masques sont disponibles à ce jour ?
– Quels processus logistiques vont-ils être mis en place pour les distribuer ?
– Quels processus logistiques vont-ils être mis en place pour les distribuer ?
Questions restées sans réponse.

Par précaution, nous avons demandé au Préfet une réquisition des masques de la grande distribution afin que chaque habitant puisse bénéficier d’un masque avant le 11 mai

Notre intuition était la bonne puisqu’à ce jour de très nombreuses communes attendent toujours leurs masques réutilisables promis par M. Bertrand.
D’une part aucune commune n’a reçu les masques promis avant le 11 mai, jour du déconfinement pour la plupart de nos concitoyens.
D’autre part, la distribution se fait à partir du 11 mai mais pas pour tout le monde.
Et pour finir, les communes reçoivent non pas des masques réutilisables mais des masques jetables, suite à l’annonce de M. Bertrand dimanche 10 mai sur France 3 de la mise à disposition d’un masque de type chirurgical pour 5 personnes.
Avec ces différentes annonces, nous en sommes à 23 millions de masques commandés. Comment, avec de telles commandes, ne pas être en mesure de mettre à disposition un masque pour chacun ce 11 mai ? Il apparait que le Conseil régional ne fasse pas beaucoup mieux que l’Etat.

Ce qui n’a pas empêché M. Bertrand de communiquer à tout va en se rendant sur les lieux de livraison. C’est d’autant plus regrettable qu’il n’a pas associé les élus régionaux toutes tendances confondues alors même que les élus Rassemblement National sont volontaires pour s’associer à cette distribution de masques.
Doit-on rappeler à M. Bertrand que les masques sont d’abord un outil de protection avant d’être un outil de communication du Président du conseil régional ?
Il semble que le Conseil régional ait mis tous ses œufs dans le même panier avec le projet Résilience mené par le Haut-commissaire à l’inclusion. Nous sommes pour une synergie régionale des PME de la filière textile qui font un excellent travail.

Le Groupe Rassemblement National & apparentés souhaite que la distribution de masques soit efficace et rapide afin que tous les habitants de la région puissent disposer d’un masque le plus rapidement possible.
Nous demandons également que la filière masque soit exclusivement composée de PME régionales et en priorité de la filière textile.

Philippe Eymery, Président du groupe

About admin