Post navigation

Communiqués

« Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde »

Lille, le 5 février 2021
Cette citation d‘Albert Camus a été vérifiée par la minable combinaison
politicienne du groupe Les Républicains lors de la séance plénière de ce 4 février.

Le 3 février en fin d’après-midi, le groupe LR dépose 2 amendements au texte copier-coller. Le type même de l’amendement pour ne rien dire. Pas un seul mot sur le communautarisme, sur l’islamisation rampante, le burkini, etc…

Laurent Brice met en évidence cette opération de communication en expliquant notre refus de voter cet amendement. De plus, cet amendement est totalement irrespectueux des élus locaux. C’est le maire et personne d’autre qui édicte le règlement intérieur de la piscine et non pas un Conseil régional intrusif, voire dictatorial à leur égard.

Le groupe LR décide de travestir les faits en dénaturant notre position de vote. Le comble est de nous accuser faussement de ne pas combattre le communautarisme alors même que leur amendement bannit les mots : communautarisme, islamisation, burkini, etc…

La majorité de Monsieur Bertrand n’a pas le courage d’appeler un chat un chat et de nommer, pour ce qu’elle est, la radicalisation islamiste. Dans ces conditions, le silence est d’or.

Philippe Eymery, Président de groupe

About admin