Post navigation

Communiqués

Le maire de Grande-Synthe ouvre un camp de migrants de 2500 places contre l’avis de la population

Monsieur Carême, maire de Grande-Synthe et président des élus hospitaliers du Nord-Pas de Calais, inaugure avec Médecins sans frontières le nouveau camp de Grande-Synthe qui peut héberger durablement plus de 2500 migrants.

Alors même que les habitants de Grande-Synthe souffrent de la délinquance des migrants, et que les réseaux de passeurs s’affrontent à l’arme lourde, Monsieur Carême n’a pas jugé utile de consulter la population avant de pérenniser cette présence source de criminalité.

En outre, les associations des élus hospitaliers et de Médecins sans frontières étant grassement subventionnées, la facture revient au final au contribuable qui devra débourser plus de 2.5 millions d’euros par an pour ce camp. De plus, une partie des fonds structurels européens (FEDER et FSE) initialement destinés à des projets d’intérêt général pour les territoires seront dévoyés pour financer ces associations pro migrants.

Monsieur Carême agit comme un despote et, sous couvert d’humanitarisme, entend créer un appel d’air durable à l’immigration clandestine absolument insupportable pour la population.
Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine demande au gouvernement de :
– le démantèlement immédiat de tous les camps illégaux
– une inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins
– la mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

 

Communiqué de presse du Groupe Front National Rassemblement Bleu Marine Picardie Nord Pas-de-Calais

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin