Post navigation

Communiqués

L’État va encore une fois se servir dans les caisses de l’Université d’Artois

Au printemps, l’Etat avait déjà renfloué ses caisses en se servant dans les économies des universités françaises. L’Université d’Artois avait contribué au quart de cette levée de fonds.

Voici qu’une nouvelle fois, Bercy va faire les poches de la petite université de proximité du nord de la France. Les réserves étaient à l’origine prévues pour de futurs investissements.

Ce prélèvement brutal et injuste illustre bien les méthodes inconséquentes d’un gouvernement totalement aux abois et incapable de gérer son budget.

C’est une fois de plus notre jeunesse qui paye les pots cassés pour un gouvernement qui n’a que faire de son avenir et confisque les investissements faisant cruellement défaut à l’enseignement supérieur français.

L’Etat condamne l’avenir de nos jeunes et dans le même temps investit des sommes pharaoniques pour l’accueil de clandestins, il a fait son choix : les autres avant les nôtres !

Le Front National dénonce ce nouveau prélèvement dans les caisses de l’Université d’Artois et demande au gouvernement de soutenir l’enseignement supérieur.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin