Post navigation

Communiqués

Les meilleurs ouvriers de France méprisés par les élites du royaume d’Absurdie.

La loi sur les musées nationaux de janvier 2002, et son décret d’application stipulent que, pour être habilité à intervenir sur des chantiers de restauration de patrimoine, il faut avoir un diplôme reconnaissant au moins quatre années d’études supérieures.

On est loin ici du monde des artisans, issus de la filière professionnelle. Avant cette loi un titre de MOF (Meilleur Ouvrier de France) faisait une carrière, remplissait les carnets de commandes, et assurait l’activité et le travail pour des années…

Cette Situation  est d’autant plus absurde et injuste que, la plupart du temps, une fois le marché obtenu, les universitaires sous-traitent le chantier… à des artisans (MOF), qui réalisent le travail  dans l’ombre, sans reconnaissance officielle.

Le   Front National demande que le décret de loi soit modifié, afin de rendre travail et honneur à ces professionnels. Les MOF doivent pouvoir accéder directement à la commande publique.

C’est une question d’équité et d’efficacité.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin