Post navigation

Communiqués

L’échec majeur de M. Bertrand : le chômage en hausse continue dans notre Région depuis son élection.

Lille, le 2 mai 2018.

Même si le baromètre voit ses indicateurs s’étalonner différemment avec Pôle Emploi qui nous fournit désormais des chiffres trimestriels, la situation de l’emploi dans notre région est particulièrement préoccupante.

Contrairement aux sirènes multiples institutionnelles ou rédactionnelles nationales, l’arrivée sur le terrain d’un retour de la croissance et des carnets de commande ne se conjugue pas avec une baisse des demandeurs d’emploi en Hauts-de-France.

Il faudrait vraiment s’atteler à étudier de près les raisons pour lesquelles les entreprises régionales font de l’activité sans emploi durable, ou pourquoi les formations débouchent toujours sur de l’emploi précaire.

En catégories A, B et C : + 4.3% sur un an dans le département du Nord, +3.3% pour l’Oise, +2.7% pour la Somme, +2.6% pour le Pas de Calais et +1.7% pour l’Aisne.

Les Hauts-de-France ont passé la barre des 600 000 chômeurs avec 602 530 demandeurs d’emplois.

Pour le Groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine, M. Bertrand doit changer de cap.

Il est arrivé avec 574 180 demandeurs d’emplois en Janvier 2016, 26 mois plus tard, les Hauts de France comptabilise + 28 350 demandeurs d’emplois  soit + 4.93%.

Où sont les 60 000 demandeurs d’emploi en moins annoncés lors de sa campagne électorale ? Où sont les résultats que l’on pourrait attendre après plus de 2 ans ?  C’est un vrai fiasco !

C’est une politique économique totalement inverse du président du Conseil régional qu’il faut à cette région, avec une lutte acharnée contre le travail détaché, la revitalisation des centres-bourgs, l’économie du circuit-court et de la formation professionnelle et l’apprentissage développés dans des parcours gagnant-gagnant.

 

Philippe Eymery, président de groupe.

About Rassemblement National Hauts de France