Post navigation

Communiqués

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la fusion des Hauts de France est d’une sévérité peu coutumière à l’égard de l’exécutif.

Lille, le 22 octobre 2019.

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la fusion des Hauts de France est d’une sévérité peu coutumière à l’égard de l’exécutif. La CRC pointe du doigt le délai de remboursement des fournisseurs par le Conseil régional. Celui-ci étant de 43 jours en moyenne quand la loi impose aux collectivités territoriales un délai de 30 jours maximum. Cette gestion peut rigoureuse met à mal la trésorerie de certaines PME.

Il est inacceptable que le Conseil régional, qui a la compétence action économique, pénalise les entreprises pour des problèmes de mauvaise gestion couverte par l’exécutif. Le rapport pointe un manque de sincérité des résultats de clôture des bilans. En effet, certaines charges seraient imputées à l’exercice suivant.

Les magistrats financiers corroborent donc les mises en garde du Rassemblement National depuis 2016. Notre groupe est, une fois encore, lanceur d’alerte en la matière.

About admin