Post navigation

Communiqués

L’Autorité environnementale désavoue l’Exécutif par un avis critique sur le SRADDET

Lille, le 1er août 2019.

L’Autorité environnementale a rendu le 24 juillet un avis critique sur le schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) du Conseil régional Hauts de France. Ses conclusions sont très critiques, tout comme le furent celles du Conseil économique social et environnemental régional le 23 avril en séance plénière.

L’AE estime que le SRADDET manque d’ambition, et fait preuve d’une « prudence juridique excessive » qui serait un frein à la mise en pratique des intentions affichées par la loi Notre et le code de l’environnement.

L’avis de l’AE énumère un certain nombre de sujets essentiels qui seraient « à reprendre » : gouvernance du SRADDET, canal Seine-Nord-Europe, consommation d’espace, biodiversité, mobilités, énergie et gaz à effet de serre, risques sanitaires ou bien encore adaptation au changement climatique.

Notre groupe avait alerté l’Exécutif en séance plénière du 31 janvier 2019 sur les défaillances de ce schéma. Les avis du CESER et de l’AE confortent donc nos inquiétudes.

Dans le même registre, nous avions mis à mal, par la voix d’Hortense de Méreuil, le plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) en séance plénière du 27 juin, illustrant le manque de sincérité et d’ambition de l’Exécutif du Conseil régional en matière environnementale.

Le groupe Rassemblement National et apparentés demande à M. Bertrand et sa majorité :

  • de tenir compte de l’avis critique tant du CESER que de l’Autorité environnementale
  • de modifier leur politique de développement durable pour notre région et ses habitants.

Philippe Eymery, président de groupe

Hortense de Méreuil, chef de file pour la commission aménagement du territoire et transition énergétique.

About Rassemblement National Hauts de France