Post navigation

Communiqués

Grève a Pôle Emploi : un malaise aux raisons bien fondées.

Lille – Le 7 mars 2017

Ce 6 mars, 60 agences Pôle Emploi de la région observent un mouvement de grève à l’initiative des principales organisations syndicales.

Les collaborateurs de Pôle emploi demandent la défense du caractère public et national de Pôle Emploi, la fin des opérations de sous-traitance et le rapatriement des activités externalisées.

Ils considèrent dès lors que le maintien des effectifs et la normalisation des contrats précaires en CDI sont des conditions d’amélioration du service aux demandeurs d’emploi.

Force est de constater que la réforme de l’ex-ministre du travail, M Bertrand, qui a abouti à la création de Pôle Emploi, issu de l’ex-Agence nationale pour l’emploi et de l’ASSEDIC, est un échec.

Cette agence créée n’a toujours pas trouvé ses marques.

Après plusieurs années, elle ne remplit pas ses objectifs, faute de moyens humains les plus adaptés. L’ambiance vécue et le nombre de dossiers gérés par les salariés au premier rang dans la bataille pour l’emploi sont les indicateurs les plus visibles de son échec.

Aussi, le gouvernement ne prend pas toute la mesure de l’enjeu et a failli dans sa politique pour l’emploi.

De surcroît dans notre région Hauts-de-France, le gouvernement a affaibli Pôle Emploi en laissant s’entamer la compétence-emploi qui lui est seule dévolue, au bénéfice du mirage inopérant Proch’Emploi et de ses plateformes territoriales.

Au Conseil régional, nos élus dénoncent régulièrement le mille-feuille des compétences détournées. Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine rappelle et soutient le rôle primordial de Pôle Emploi, service national de proximité pour les chefs d’entreprise et les demandeurs d’emploi.

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm