Post navigation

Communiqués

Un gouvernement aux abois en campagne contre Marine Le Pen

Lille – Le 20 mars 2017

Derniers arguments d’un régime à bout de souffle pour lutter contre Marine Le Pen : ouvrir toutes grandes les vannes de l’argent public.

Bilan des visites de M. Cazeneuve, premier Ministre, et des membres du gouvernement dans notre région :

Mardi 7 mars à Oignies (62) :                                  100 millions d’euros.

Jeudi 16 mars à Amiens (80):

Revitalisation de l’Amiénois :                                  220 millions d’euros.

Subvention des bus à Amiens :                                 10,5 millions d’euros.

Achat de trains régionaux :                                       400  millions d’euros.

Electrification de l’artère du littoral :                           69 millions d’euros.

A moins de deux mois de l’élection présidentielle le gouvernement de M. Hollande dépense donc 800 millions d’euros, ou plutôt engage-t-il pour cette somme le gouvernement qui sortira des urnes en juin prochain.

Ajoutons à cela, qu’à Rue (80), M. Vidalies, Secrétaire d’Etat aux Transports a engagé l’Etat à prendre en charge le déficit d’exploitation des trains régionaux : 15 millions d’euros par an ; et que ce vendredi 17 mars à Grande Synthe (59), Mme Cosse, Ministre du logement, a signé un avenant prolongeant le camp de la Linière : 3 millions d’euros.

Le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine dénonce ce dévoiement des fonctions ministérielles et demande que le gouvernement se concentre sur ses missions régaliennes au service des Français.

 

Philippe Eymery

About fn-rbm