Post navigation

Communiqués

Un gouvernement aux abois en campagne contre Marine Le Pen

Lille – Le 20 mars 2017

Derniers arguments d’un régime à bout de souffle pour lutter contre Marine Le Pen : ouvrir toutes grandes les vannes de l’argent public.

Bilan des visites de M. Cazeneuve, premier Ministre, et des membres du gouvernement dans notre région :

Mardi 7 mars à Oignies (62) :                                  100 millions d’euros.

Jeudi 16 mars à Amiens (80):

Revitalisation de l’Amiénois :                                  220 millions d’euros.

Subvention des bus à Amiens :                                 10,5 millions d’euros.

Achat de trains régionaux :                                       400  millions d’euros.

Electrification de l’artère du littoral :                           69 millions d’euros.

A moins de deux mois de l’élection présidentielle le gouvernement de M. Hollande dépense donc 800 millions d’euros, ou plutôt engage-t-il pour cette somme le gouvernement qui sortira des urnes en juin prochain.

Ajoutons à cela, qu’à Rue (80), M. Vidalies, Secrétaire d’Etat aux Transports a engagé l’Etat à prendre en charge le déficit d’exploitation des trains régionaux : 15 millions d’euros par an ; et que ce vendredi 17 mars à Grande Synthe (59), Mme Cosse, Ministre du logement, a signé un avenant prolongeant le camp de la Linière : 3 millions d’euros.

Le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine dénonce ce dévoiement des fonctions ministérielles et demande que le gouvernement se concentre sur ses missions régaliennes au service des Français.

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm