Post navigation

Communiqués

Général Piquemal / extrême-gauche : le deux poids deux mesures intolérable du gouvernement

Samedi 6 février à Calais, le général Piquemal, ancien chef de corps d’armée de 75 ans à la carrière prestigieuse et exemplaire, est violemment interpellé comme un vulgaire casseur.

Son crime ? Avoir participé à un rassemblement dénonçant la crise migratoire. Au mépris de toute humanité, sa garde à vue est prolongée : il se retrouve aujourd’hui hospitalisé.
Ce même 6 février à Rennes, les milices d’extrême-gauche ont une fois de plus manifesté violemment : le centre-ville de Rennes a été saccagé devant des forces de sécurité étrangement passives. Ce laxisme coupable avait été constaté à Calais le samedi 23 janvier permettant l’intrusion dans le port et sur le ferry « Spirit of Britain » de clandestins et militants anti-racistes.
Le Front National s’insurge de ce deux poids deux mesures injuste et révoltant.
Ce gouvernement est un fauteur de guerre civile. Il dévoie l’usage des forces de sécurité contre des opposants politiques comme il l’avait déjà fait en 2013 lors des manifestations pour la famille.

 

Communiqué de presse du Groupe Front National Rassemblement Bleu Marine Picardie Nord Pas-de-Calais

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin