Post navigation

Communiqués

Fusion Nord-Pas-de-Calais-Picardie : l’heure d’un premier bilan

 Lille – Le 3 aout 2017

Produit de la réforme territoriale de 2014 initiée sous M.Hollande, nous avions critiqué l’effacement des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie au profit de la nouvelle collectivité « Hauts-de-France » dépourvue de racines.

Les arguments invoqués par ses partisans étaient principalement d’ordre économique. Le ministre socialiste en charge du dossier des fusions régionales assurait initialement « cette réforme va permettre de réaliser entre 12 et 25 milliards d’euros d’économies par an ».

A l’heure d’un premier bilan les résultats sont bien différents des promesses passées. Au Conseil régional « Hauts de France » le chemin de la facilité a été emprunté : couper dans les dépenses d’investissement sensées préparer l’avenir de la collectivité (-18% entre 2015 et 2016) plutôt que dans les dépenses de fonctionnement en augmentation (+0,5%).

Selon l’Ifrap, à titre de comparaison, les régions dont le territoire administratif est resté inchangé affichent globalement des performances meilleures et ont réussi à réduire leurs dépenses.

Malgré les annonces de M.Bertrand les économies de fonctionnement ne sont pas là, une situation d’autant plus alarmante que la suppression brutale de 300 millions d’euros de dotations de l’Etat aux collectivités territoriales est annoncée en 2017.

 

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm