Post navigation

Communiqués

Le Front National réaffirme son soutien aux commerçants du Grand Stade et à leurs salariés

Jusqu’à 1.200EUR de redevance par match de l’Euro 2016 (7.200EUR au total), utilisation d’un gobelet UEFA, uniforme aux couleurs de l’UEFA, interdiction de vendre des menus pour ne pas concurrencer McDonald’s, fermeture le midi.

En cas de refus de se soumettre à ces exigences, une bâche empêchera l’accès à leurs commerces. Voilà le chantage odieux de l’UEFA et de la société Elisa (filiale d’Eiffage gérant le Grand Stade) dont sont victimes les commerçants du parvis du Stade Pierre Mauroy.

Comment les autorités peuvent-elles laisser faire un tel racket vis-à-vis de nos commerçants? Quels arrangements y’a-t-il eu entre, l’UEFA, Elisa et l’UMPS de la MEL? N’est-ce pas cette même MEL qui va recevoir près de 2 millions d’Euros, qui a négocié pour protéger les centres commerciaux tout en délaissant les commerçants indépendants?

Le Conseil Régional a décidé la semaine dernière de payer la moitié de la redevance à l’UEFA. Ce sont donc nos commerçants et les contribuables qui paieront la dîme de l’UEFA, ou comment « déshabiller Pierre pour habiller Paul».

Face à ce scandale, le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine s’insurge du comportement irrespectueux de l’UEFA, organisatrice de l’Euro 2016, et de la soumission des pouvoirs publics. Nous demandons au Gouvernement, mais également au Conseil Régional, en tant que défenseurs des intérêts de nos compatriotes, de taper du poing sur la table et faire respecter des règles de bienséance à l’UEFA.

 

Communiqué de presse du Groupe Front National Rassemblement Bleu Marine Picardie Nord Pas-de-Calais

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin