Post navigation

Communiqués

Fermeture de réacteurs nucléaires : annonce irresponsable de M. Hulot

 Lille – Le 11 juillet 2017

Lundi 10 juillet, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, déclarait sur RTL au sujet de la loi sur la transition énergétique : « Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (…) Laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu’à 17 réacteurs, il faut qu’on regarde ». La loi sur la transition énergétique vise à ramener à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025.

Cette annonce irresponsable vise très certainement à satisfaire les écologistes les plus extrémistes. Il est légitime de se demander ce qu’il adviendra de la centrale de Gravelines.

Cette centrale, située à 20 kilomètre de Dunkerque, est à ce jour la plus importante d’Europe de l’ouest et fonctionne avec un parc de six réacteurs de 900 mégawatts chacun. Les quelques 1900 emplois qu’elle représente ne sauraient être menacés par des annonces politiciennes, d’autant plus que Monsieur Hulot ne propose aucun projet sérieux de substitution par une énergie propre.

Il est indispensable de s’orienter progressivement vers des énergies renouvelables telles que l’hydrolien et les énergies marines et l’hydrogène ; le tout en gardant à l’esprit la défense de l’emploi local.

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm