Post navigation

Communiqués

Face au scandale du lait contaminé, la solution des circuits courts.

Lille, le 13 janvier 2018.

Malgré l’alerte et le rappel des lots contaminés par l’entreprise Lactalis certains produits laitiers infectés par la bactérie salmonelle se trouvaient toujours en rayons début janvier.

C’est le constat alarmant de plusieurs mères de famille ayant acheté du lait infantile à Marles-les-Mines (Pas-de-Calais) ou à Seclin (Nord). http://lavdn.lavoixdunord.fr/294459/article/2018-01-10/auchan-intermarche-systeme-u-et-carrefour-ont-vendu-des-lots-contamines

La question de l’efficacité des mesures de rappel mérite d’être posée. Le scandale s’amplifie et de multiples responsabilités sont engagées.

En premier lieu, l’Etat a le devoir d’assurer la sécurité alimentaire des consommateurs et de réprimer des fraudes, dans ce cas précis l’Etat a failli. Les acteurs de la grande distribution (Auchan, Système U et Carrefour ou E. Leclerc) ont également manqué de vigilance et ont mis en danger la santé de leurs consommateurs malgré la mise en garde. Ces manquements graves doivent être lourdement sanctionnés, la santé de nos enfants n’est pas négociable.

Ce scandale sanitaire démontre la nécessité de renforcer l’économie locale et les circuits courts (Projet régional : http://picardienordpasdecalais.com/pdf/projetregional.pdf). En permettant l’approvisionnement au plus près les risques sanitaires sont réduits, la diminution des intermédiaires permet également une meilleure traçabilité des produits et facile la relation entre producteurs et acheteurs.

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine soutient les circuits-courts et demande à l’Exécutif du Conseil régional d’adopter une vraie politique de soutien de cette filière.

 

 

Philippe Eymery, président de groupe.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm