Post navigation

Communiqués

Entreprise TIM : Le Conseil régional peut aider à sauver les emplois

Lille – Le 21 avril 2017

L’entreprise TIM, fleuron de l’industrie du Dunkerquois, a été placée en redressement judiciaire le lundi 30 janvier 2017.

Un premier plan de sauvegarde de l’emploi, en 2016, a conduit au licenciement de 123 salariés sur 616.

21Le jeudi 13 avril, la direction de TIM annonçait à des salariés démoralisés que de nouveaux licenciements seraient à prévoir. 200 personnes pourraient être concernées (Nord Littoral du 20 avril 2017)

Après avoir été abandonnés par leur direction, les salariés de TIM ont le sentiment d’être désormais abandonnés par le Conseil régional des Hauts de France.

Pourtant, le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine a multiplié les actions :

  • Les 6 février et 2 mars 2017 auprès de M. Bertrand, Président du Conseil régional, pour réclamer une table ronde avant le 15 mars.
  • Le 8 février 2017 auprès du sous-préfet de Dunkerque.
  • Le 30 mars 2017en posant une question orale en Séance plénière du Conseil régional.

Aucune suite n’a été donnée à ces demandes.

Les éventuels repreneurs ont jusqu’au 15 mai pour faire leurs offres. Le Tribunal de Commerce rendra sa décision le 28 juin.

Le Conseil régional est en charge du développement économique de la région : que fait-il ?

Les élus du groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine apportent leur soutien aux salariés de l’Entreprise TIM et réclament, dans une démarche transparente, que soit enfin organisée une table ronde réunissant les dirigeants, les élus et l’autorité administrative.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm