Post navigation

Communiqués

Crise migratoire à Calais : Plus M. Bertrand accumule visites et déclarations, plus les problèmes s’aggravent

Le 1er août 2016

Tout comme François Hollande et Manuel Valls accumulant les déclarations larmoyantes sans jamais prendre les décisions efficaces qui protégeraient vraiment les français, le Président du Conseil régional, M. Bertrand se rend régulièrement à Calais pour constater les dégâts toujours plus importants du laxisme UMPS en matière d’immigration et étaler au grand jour son impuissance et sa mauvaise foi.

Ainsi, dimanche 31 juillet 2016, il était à nouveau sur le terrain en compagnie du préfet de région. Cette visite décidée dans la précipitation fait suite aux derniers événements gravissimes liés à la crise migratoire : un camion incendié et la vie des chauffeurs mise en danger.

A quoi cette visite aura-t-elle servi ? A rien, tout comme les précédentes.

 

Ainsi, selon Nord-Littoral du 1er août : « Cette visite devrait déboucher sur une réunion et, certainement, sur une nouvelle visite fin août, début septembre. » En matière d’efficacité pour résoudre les problèmes des Calaisiens, on fait mieux et voilà des années que ça dure ! Pérorer, prendre la posture, faire de la com’, voilà toute la politique de M. Bertrand renvoyé à ses promesses de campagne qui prennent l’eau de toute part. En matière de sécurité, en matière d’immigration, en matière d’emploi, etc. il est temps de rompre avec le défaitisme, avec l’angélisme et l’inaction. Seuls le Front National et sa Présidente, Marine Le Pen, en ont la force, le courage et la volonté.
Une nouvelle fois, le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine appelle les pouvoirs publics, l’Etat et la Région, à prendre leur responsabilité, à faire respecter la loi et à assurer la sécurité des Calaisiens.

Il exige :

– le démantèlement immédiat de tous les camps illégaux – une inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins – la mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin