Post navigation

Communiqués

CORONAVIRUS : Améliorer le besoin en fond de roulement des entreprises doit être la priorité du Conseil régional

Le besoin en fonds de roulement est la responsabilité exclusive du chef d’entreprise.
Le fait de payer ses fournisseurs en temps et heure est la responsabilité du conseil régional.

Le Coronavirus aura des impacts sur notre économie régionale. C’est certain.
Dans ce cadre, la seule réaction des acteurs régionaux publics ou privés est d’être responsables, c’est à dire de faciliter la circulation monétaire afin de ne pas provoquer de difficultés supplémentaires aux agents économiques.

A cet égard, la commande publique est un levier important de la constitution d’une activité régionale dynamique, tant en consommation qu’en investissement, et le Conseil régional doit y contribuer aussi fortement par ses projets.
C’est pourquoi, à l’heure des difficultés qu’ont et qu’auront à supporter nos entreprises, le Conseil régional doit être un chef de file irréprochable.
Aussi, le Groupe Rassemblement National demande au président de l’institution de régler davantage les factures du Conseil régional « en temps et en heure ». Les fournisseurs de l’institution n’ont pas à pâtir des délais de paiement internes, à améliorer substantiellement comme l’a indiqué d’ailleurs la Cour des Comptes dans son rapport sur les « Nouvelles régions » de Juillet 2019. La Cour pointait alors en Hauts-de-France un délai de paiement moyen de 43 jours alors que le délai légal est fixé à 30 jours. C’est inadmissible !

En améliorant significativement ses délais de paiement, le Conseil régional participe significativement à l’amélioration des besoins en fond de roulement des entreprises et donc à leur défense immunitaire contre l’asphyxie financière.

Demander des mesures exceptionnelles en lien avec le ralentissement c’est bien. Ne pas mettre des fournisseurs TPE-PME régionales en difficulté de trésorerie c’est encore mieux !

Le Groupe Rassemblement national rappelle à l’ordre sans tarder le Président de l’exécutif et demande une réaction effective significative, et parfaitement visible sur les délais de paiement du Conseil régional.

Philippe Eymery, Président du groupe

About admin