Post navigation

Communiqués

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PHILIPPE EYMERY Président de Groupe

Lille – Le 8 juin 2017

Le communiqué de presse de M. le Préfet du Nord, du 8 courant, est édifiant tant par ses approximations que sa réactivité sélective.

Ainsi, depuis le 3 mars 2017, je le sollicite afin d’obtenir la copie intégrale des documents relatifs à la gestion du camp de la LINIERE (comptes rendus des réunions du comité de pilotage, bordereaux de mandats émis dans le cadre de la convention de gestion du camp, etc…).

Après 3 mois d’attente, celui-ci est toujours dans l’incapacité de répondre à l’ensemble de mes demandes puisque les bordereaux de mandats ne sont toujours pas transmis.

Au regard de la charge financière directement supportée par le contribuable, que les politiques passées et actuelles pressurent de plus en plus, je suis pour le moins agacé que M. le Préfet soit dans l’incapacité de répondre précisément à ces demandes, pourtant simples.

Il est vrai que sa qualité d’ancien directeur de cabinet de M. Cazeneuve peut entraîner une confusion dans ses missions, lui faisant oublier l’obligation de neutralité qui incombe à sa fonction de Préfet.

Ainsi, contrairement à ce qu’allègue M. le Préfet, mes demandes répétées d’information ont toujours été faites en ma qualité de Président de groupe au Conseil régional.

Il ne s’y trompait d’ailleurs pas lorsqu’il répondait, certes de manière incomplète, à ces demandes.

Ma démarche n’est donc nullement « politicienne », au regard des échéances proches.

Elle n’instrumentalise pas la détresse des migrants.

Il s’agit d’une démarche citoyenne que tout un chacun peut mettre en œuvre en sollicitant la communication de ces documents qui, n’en déplaisent à nos dirigeants, ne sont pas confidentiels.

J’attends toujours les comptes de M. le Préfet qui ne m’ont jamais été transmis, que ce soit par courriel, courrier ou porteur.

Lorsque les nôtres payent pour les autres, il est normal que ceux qui sont généreux avec vos économies rendent des comptes.

Nous invitons donc M. le Préfet à mettre, en libre téléchargement, l’ensemble de ces documents sur le site internet de la Préfecture.

En attendant, j’ai saisi le Ministère de l’Intérieur de ce nouvel incident.

La patience a ses vertus puisque ce 8 juin, j’ai enfin connaissance des comptes rendus du comité de pilotage de 2016.

Encore un effort M. le Préfet pour me justifier les raisons d’une dérive financière qui a fait bondir le coût mensuel de 325.000 €, supportés par l’Etat, à 600.000 € pour la prise en charge de ce camp.

                                                                                                                      Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm