Post navigation

Communiqués

Commande de masques au groupement Résilience : que cache Monsieur Bertrand ?

Philippe Eymery
Président de groupe

Le 16 avril 2020, M. Bertrand promettait de mettre à disposition de chaque habitant un masque en tissu, réutilisable, avant le 11 mai jour du déconfinement et ce dans le cadre d’une production locale.
Le 20 avril, le Conseil régional passait commande au groupement Résilience de 6 millions de masques tissu.
Le 11 mai, l’opération « 1 masque pour chacun » tournait au fiasco ; le groupement Résilience était mis en cause pour son incapacité à produire dans les délais.
M Bertrand optait alors en catastrophe pour une distribution simultanée de masques chirurgicaux jetables venus d’Asie afin de limiter la casse.

Le 30 juin, le Conseil Régional délivrait aux élus un rapport d’information sur lequel nous découvrions qu’au 22 juin Résilience avait livré seulement un peu plus de 50 % de la commande attendue le 11 mai.
Au cours de l’été, au fur et à mesure de la réception de documents réclamés depuis le 4 mai, nous découvrions que le groupement Résilience, à la différence de la plupart des prestataires était payé à la commande soit le 16 avril et qui plus est sur la base d’une TVA à 20% contrairement aux autres prestataires dont la TVA était à 5,5%.

Depuis, plusieurs questions se posent :

  • pourquoi M. Bertrand s’est-il mis à la merci d’un seul fournisseur ?
  • pourquoi ce fournisseur a t’il bénéficié de conditions spéciales ?
  • pourquoi M. Bertrand qui sait être fort en gueule est-il resté étonnamment silencieux et exempt de critiques publiques sur ce fournisseur qui le mettait en situation politique délicate ?
  • quels sont les engagements réciproques pris entre M. Bertrand et M. Guilluy, Haut-Commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises sur de dossier ?
La rétention d’informations de la part de l’Exécutif pose question.
Le groupe RN saisit le Préfet au titre du droit à l’information des élus.

About admin