Post navigation

Communiqués

Camp de la Linière : bafouer le résultat des élections présidentielle et législative.

Lille – Le 6 mars 2017

Combien faudra-t-il de communiqués de notre Groupe, d’interventions en Séances Plénières au Conseil régional pour qu’on mette, enfin, un terme au scandale absolu que représente le camp de La Linière à Grande-Synthe ?

Quel est le coût de cette ignominie ?

Au cours de leur visite du camp le 30 mai 2016, Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur officialisaient le financement du camp par l’état à hauteur de 4 millions d’euros par an. (Voix du Nord du 30/05/2016)

Depuis un an, les viols de femmes et d’enfants, les agressions, les trafics prospèrent.

La ville de Grande-Synthe, par l’intermédiaire de son maire M. Carême, et l’Etat annoncent qu’ils sont «en pleine discussion sur le futur de La Linière »  après le 30 mai, date de fin de la convention. (Le Phare Dunkerquois – 1er mars 2017)

Carême, écologiste, et l’actuel Gouvernement socialiste ont décidé d’engager l’avenir de la Linière en faisant fi du choix des électeurs à l’élection présidentielle et législative.

Comment un gouvernement discrédité peut-il imposer, au nom du respect de la parole de l’Etat, des choix politiques au gouvernement qui sera mis en place en juin ?

Le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine demande que l’éventuelle prolongation de la convention soit limitée au 30 juin afin que le gouvernement issu des élections applique la politique pour laquelle les électeurs se seront prononcés.

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin