Post navigation

Communiqués

Camp de la Linière à Grande Synthe : qu’y a-t-il à cacher ?

Lille – Le 25 janvier 2017

Marine Le Pen et une délégation d’élus régionaux se sont rendues ce mardi 24 janvier à Grande-Synthe au camp de la Linière. Souhaitant pouvoir le visiter, la délégation s’est vu interdire l’accès à ce camp de migrants par M. Carême, maire EELV qui s’en est vanté sur les réseaux sociaux.

Déjà en février 2016, Steeve Briois, député Français au Parlement européen, souhaitait visiter le camp avec une délégation d’élus régionaux.

Dans un courrier adressé à M. Carême, il s’étonnait de ne pas avoir été informé qu’une visite du camp avait été organisée pour une délégation de députés européens.

Courrier resté sans réponse malgré les différents contacts directs avec le cabinet du maire.

  • De quel droit peut-on refuser à des élus de la République de se rendre au camp de la Linière ?
  • Pourquoi seuls les élus pro-immigration sont acceptés ?
  • Qu’ont-ils à cacher ?
  • Combien ce camp coûte-t-il aux contribuables ?

Philippe Eymery réitèrera avec Steeve Briois la demande de visite du camp de la Linière dans les plus brefs délais.

Les élus de la République et les habitants de la région sont en droit de savoir comment est géré ce camp.

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm