Post navigation

Communiqués

Camp de Grande-Synthe : une mise en danger des habitants par chantage du maire et laxisme de l’Etat

Le 30 mai 2016

Le Ministre de l’Intérieur vient ce lundi à Grande-Synthe officialiser la prise en charge par l’Etat du camp de la Linière.

Initialement imposé par le maire EELV M.Carême et les associations largement subventionnées Médecins sans frontières et Utopia 56, le camp avait été jugé dangereux et illégal par le préfet. C’est maintenant l’Etat, donc nos impôts, qui supportent le coût de fonctionnement estimé à 4 millions d’euros par an.

Au camp de Calais, des affrontements sanglants entre communautés de migrants ont fait près de 60 blessés jeudi dernier. Aujourd’hui l’Etat vient à Grande-Synthe féliciter M. Carême de son initiative et s’empresse de vouloir prendre en charge ce campement dangereux avec l’argent du contribuable français.

Quel signal fort envoyé aux associations immigrationnistes, aux centaines de milliers de candidats à l’exode économique et aux mafias qui organisent ce juteux trafic d’êtres humains ! L’Etat est une fois de plus coupable d’un laxisme susceptible de mettre la vie de nos compatriotes en danger.

Devant les trahisons répétées du gouvernement, le Front National lui demande d’appliquer les 3 seules mesures capables de résoudre la crise migratoire en France et en Europe :

– le démantèlement de tous les camps illégaux

– une inversion rapide des flux migratoires

– l’expulsion des clandestins vers des zones humanitaires sécurisées dans les pays concernés par un état de guerre, ou à leur frontière.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm